facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast blog search brokercheck brokercheck

Stratégies relatives au marché de l’habitation

imageSurvol des options pour accéder à la propriété.


POUR DE NOMBREUX CANADIENS, l’achat d’une habitation est la plus importante dépense de leur vie. Devenir titulaire de prêt hypothécaire pour les 25 à 30 prochaines années est une responsabilité considérable. Les acheteurs éventuels doivent se préparer à payer des impôts fonciers et une assurance habitation, et à mettre de l’argent de côté pour les impondérables, comme les réparations et les travaux de rénovation, sans compter les frais immédiats (déménagement, frais de clôture, services publics, connexion, etc.).

Malgré tout, même si certains sont bien préparés, l’accès à la propriété est devenu plus difficile récemment. Selon le Recensement de 2016, le taux de propriété au Canada est en recul pour la première fois depuis près d’un demi-siècle, et ce, dans 11 provinces sur 13 et dans 88 des 100 plus grandes villes du Canada[1]. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Le prix des habitations peut être élevé, particulièrement dans les centres urbains, les taux d’intérêt sont en hausse et les organismes de réglementation ont mis en place en 2018 de Nouvelles règles plus strictes relatives aux prêts hypothécaires pour les clients admissibles.

Conçues pour veiller à ce que les propriétaires puissent gérer les paiements hypothécaires à mesure que les taux d’intérêt augmentent, les nouvelles règles comprennent un test de simulation de crise destiné aux emprunteurs. Cependant, cela a rendu l’accès à la propriété plus difficile pour de nombreux acheteurs potentiels. D’après une analyse réalisée par la Banque du Canada, environ « 10 % des Canadiens qui ont obtenu un prêt hypothécaire non assuré entre la moitié de l’année 2016 et la moitié de l’année 2017 n’auraient pas été admissibles selon les nouvelles normes »[2].

Étant donné le contexte immobilier actuel, l’achat d’une habitation ne convient peut-être pas à tout le monde; dans certains cas, il peut être plus judicieux d’opter pour la location et d’investir l’argent dans d’autres placements. Mais pour les Canadiens qui ne veulent pas renoncer à leur rêve d’acheter une habitation, il existe des façons originales d’accéder à la propriété.

Repensez vos exigences

Si vous pensez que l’accès à la propriété vous convient, vous pourriez avoir intérêt à réévaluer les choses qui, selon vous, sont indispensables. Au lieu de chercher la maison de vos rêves, déterminez le prix que vous êtes en mesure de payer. Vous pourriez opter pour un appartement en copropriété plutôt qu’une maison, ou encore acheter une propriété ailleurs que dans votre quartier préféré.

Achetez une propriété avec des membres de votre famille ou des amis

Au Canada, c’est une tendance à la hausse qui permet à des coacheteurs d’être admissibles à un prêt hypothécaire plus élevé, mais cette solution n’est pas sans écueils. Pour bien comprendre les objectifs et attentes de chacun, il est important de communiquer ouvertement. Il est judicieux de rédiger une entente précisant le pourcentage du prêt hypothécaire payé par chaque coacheteur, la division de la propriété et les modalités de paiement des taxes, des services publics, des réparations et des autres frais. Il est important que les coacheteurs se fassent confiance, puisqu’ils sont tous responsables du prêt hypothécaire.

Louez une partie de la propriété

Pour pouvoir être admissibles à un prêt hypothécaire, certains Canadiens louent une partie de leur habitation. Il est important de comprendre les responsabilités d’un locateur et de vous assurer que vous pouvez effectuer les paiements hypothécaires dans l’éventualité où votre locataire cesserait de toucher un revenu. Avant d’envisager cette option, parlez avec votre prêteur pour vérifier si vous pouvez utiliser votre revenu de location pour être admissible. Les règles relatives aux types d’espaces locatifs autorisés peuvent varier.

Faites des recherches

De la même façon que vous magasinez pour trouver une voiture au meilleur prix, il est payant de magasiner pour trouver un prêt hypothécaire. Il existe des produits novateurs qui pourraient vous aider à obtenir et à gérer un prêt hypothécaire convenant à votre situation financière. Par exemple, une solution qui combine un compte-chèques à taux d’intérêt élevé et un prêt hypothécaire souple vous permet de choisir la durée, le taux et les caractéristiques de votre prêt hypothécaire. D’autres solutions peuvent inclure un compte tout-en-un combinant une marge de crédit, un compte bancaire et un prêt hypothécaire pour permettre un remboursement plus rapide.

Pensez à la location-achat

Encore relativement rare au Canada, la location-achat (aussi appelée « bail avec option d’achat ») commence tout de même à se développer. Le principe : vous louez une habitation pendant une certaine période avec l’objectif de l’acheter à la fin du bail.[3]. Plusieurs modalités peuvent s’appliquer; assurez-vous que vous êtes en mesure de les respecter si vous optez pour cette solution. En règle générale, les personnes qui ont recours à ces ententes n’ont pas un acompte suffisant ou ne sont pas admissibles à un prêt hypothécaire.

Consultez des experts

Il existe peut-être des stratégies financières que vous ne connaissez pas et qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs d’accès à la propriété et à effectuer vos paiements hypothécaires maintenant et à long terme. De plus, à part l’immobilier, il y a peut-être d’autres options d’investissement qui pourraient mieux convenir à votre situation. Adressez-vous à votre conseiller, qui pourra vous aider à faire le tri parmi les options en tenant compte de votre situation financière globale.


© 2019 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.

[1] Statistique Canada, Le logement au Canada : faits saillants du Recensement de 2016, 25 octobre 2017. Données consultées le 24 janvier 2019 à l’adresse suivante : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/171025/dq171025c-fra.htm

[2] https://globalnews.ca/news/3897942/new-mortgage-rules-2018-canada-guide

[3] https://globalnews.ca/news/4445541/rent-to-own-housing-canada


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten