facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast blog search brokercheck brokercheck

Pour l’amour de la technologie

imageNe laissez pas les dépenses technologiques gruger votre budget.

NOUS VIVONS À UNE ÉPOQUE INCROYABLE, OÙ LES TECHNOLOGIES ÉMERGENT À UNE VITESSE FULGURANTE. Qui sait de quoi demain sera fait? Les Canadiens assez vieux se rappelleront à quoi ressemblait la vie il y a 25 ans, quand Internet haute vitesse était le tout nouveau joujou technologique venu remplacer le lent accès par ligne commutée. La dernière génération d’enfants, quant à elle, a grandi dans un monde de téléphones intelligents, de tablettes, d’ordinateurs portables, d’accès en continu à de la musique et à des vidéos – et maintenant même de haut-parleurs intelligents à commande vocale. Ces « enfants du numérique » et leur appétit insatiable pour les derniers gadgets technologiques soulèvent une question : comment les ménages s’y prennent-ils pour suivre l’apparition croissante de nouvelles technologies améliorées?

La Consumer Technology Association peint un portrait clair de la croissance explosive de la technologie au Canada. D’après son sondage de 2017 intitulé Consumer Technology Ownership and Market Potential Study, trois écrans dominent la scène : téléviseurs, téléphones intelligents et ordinateurs portables se trouvaient dans les trois quarts des foyers sondés. Les ménages laissent aussi tomber le téléphone filaire au profit du cellulaire, dont l’utilisation est plus courante si on considère ceux qui emploient exclusivement l’un ou l’autre.

Le boom technologique ne se confine pas non plus au domaine des cellulaires et des écrans. Toujours selon le sondage, 90 % des ménages comptaient acheter des thermostats intelligents, des caméscopes d’action ou des casques de réalité virtuelle[1]. Comme la technologie s’intègre de plus en plus à nos vies, il est peut-être temps de lui faire de la place dans le budget des ménages.

Attention aux achats impulsifs

Même si l’envie d’acheter la télé intelligente dernier cri est forte, demandez-vous si cet achat entre dans votre plan de dépenses. D’après le Sondage 2018 sur l’endettement des ménages de la Banque Manuvie, 53 % des Canadiens endettés croient que leurs dettes nuisent à leur capacité d’épargner en vue de la retraite, 40 % pensent qu’ils n’arriveront jamais à se désendetter et 10 % ont fait des achats en cachette, notamment pour se procurer des produits technologiques[2].

Succomber à la tentation devant la sortie d’une nouvelle génération de tablettes ou de cellulaires ou devant un grand rabais sur le prix de la dernière console de jeu peut vite plomber le budget de votre ménage. Et compter sur le crédit pour effectuer un achat risque de vous coûter très cher vu les taux d’intérêt élevés des cartes de crédit.

Allez-y intelligemment. Calculez le budget de votre ménage pour les nouveaux achats de produits technologiques et adoptez un plan d’épargne. Profitez des soldes pour diminuer la facture. N’oubliez pas de discuter ce qui est le plus pertinent avec le reste de la famille. Avez-vous vraiment besoin d’une nouvelle télé? Est-ce qu’un portable plus rapide aidera avec les devoirs? Vous faut-il absolument un abonnement mensuel à un service de musique ou est-ce que la version gratuite peut suffire?

Faites la guerre aux frais de service

Si vous payez les comptes de téléphonie cellulaire pour la famille, vous savez sans doute que les tarifs mobiles au Canada figurent parmi les plus élevés dans le monde. Les Canadiens abonnés à des forfaits de niveau 3 déboursent un peu plus de 70 $ par mois pour 1 200 minutes d’appels, 300 messages texte et 1 Go de données. En comparaison, les utilisateurs mobiles en Grande-Bretagne et en Italie sortent un maigre 20 $ par mois de leurs poches[3]. Comme l’emploi des services de musique et de films en ligne se répand, la demande pour des forfaits de données illimitées continuera de grimper. Tandis que les fournisseurs de services cellulaires canadiens s’efforcent de fournir une bande passante suffisante à un prix raisonnable, les familles disposent de certains moyens pour limiter leurs coûts de téléphonie cellulaire.

D’abord et avant tout, tâchez de dénicher la meilleure offre en matière de données. Renseignez-vous sur les différentes options permettant d’ajouter des appareils à votre forfait et voyez si regrouper vos services, comme Internet, le câble et la téléphonie filaire et cellulaire, vous donne droit à un prix avantageux.

Organiser une réunion de famille pour que chacun comprenne pleinement l’incidence des frais de service est un incontournable pour garder le contrôle sur vos dépenses technologiques. Pensez aux frais d’itinérance et aux frais additionnels associés à la surconsommation des données sur les cellulaires, mais aussi à l’utilisation d’Internet sur les télés intelligentes, consoles de jeux, tablettes, etc. L’écoute de musique, le visionnement de vidéos, l’envoi de fichiers photo volumineux et les séances de jeu vidéo en ligne peuvent facilement vous faire dépasser votre limite de données... et faire exploser votre budget à la fin du mois. Pouvez-vous recevoir des notifications par courriel ou par message texte ou limiter l’usage des données à l’approche de la limite? Assurez-vous que vos appareils sont connectés au WiFi autant que possible. 

Chose certaine, les progrès technologiques n’ont pas fini de vous emballer, mais établir ce que vous avez raisonnablement les moyens de vous offrir vous aidera grandement à empêcher votre compte bancaire de tomber dans le rouge. Faites appel à votre conseiller pour élaborer un budget pour votre ménage.


© 2019 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.

[1] www.newswire.ca/news-releases/canadianslove-consumer-tech-cta-releases-in-depth-look-atcanadian-consumer-tech-market-651073053.html

[2] www.manulifebank.ca/personal-banking/plan-and-learn/personal-finance/canadian-debt-survey.html

[3] https://globalnews.ca/news/4050708/best-cheapest-cellphone-plans-canada-2018


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten