facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause

Stratégie de REER « accélérée »

image

Faites les calculs avec votre conseiller pour voir si un prêt REER vous conviendrait.

Quand l’année tire à sa fin, les Canadiens se mettent à penser à cotiser à leur régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Que vous versiez une seule cotisation chaque année ou préfériez verser des cotisations périodiques, et peut-être un « supplément » avant la date limite[1], il existe une stratégie pouvant vous faire épargner davantage d’impôt cette année et commencer plus vite à faire fructifier votre épargne à l’abri de l’impôt.

Il faut toutefois commencer par rencontrer votre conseiller et calculer combien il vous faudrait verser pour atteindre vos objectifs de retraite. Il va sans dire que tout le monde n’a pas à sa disposition les sommes nécessaires. Il faut alors envisager deux solutions :

1. Verser la cotisation que vous pouvez vous permettre dès maintenant, puis verser votre remboursement d’impôt dès que vous le recevrez.

Supposons que votre taux d’imposition marginal est de 40 % et que vous disposez de 7 000 $ pour cotiser à votre REER avant la fin de février 2020 et inclure ce montant dans votre déclaration de revenus de 2019. Vous pourrez verser à votre REER votre remboursement de 2 800 $ (7 000 $ x 40 %) dès que vous le recevrez et déclarer cette cotisation dans votre déclaration de revenus de 2020. Ce sera plus avantageux que de dépenser votre remboursement, puisque votre cotisation REER totale s’élèvera à 9 800 $. Il existe toutefois une autre façon de faire.

2. Verser une cotisation plus élevée dès maintenant, au moyen d’un prêt REER, et se servir du remboursement d’impôt pour rembourser le prêt[2]

Si vous souscrivez un prêt REER du montant du remboursement escompté, vous pourrez cotiser davantage avant la date limite. Et vous pourrez liquider le prêt dès que vous recevrez votre remboursement d’impôt. Vous aurez obtenu un plus gros remboursement relativement à l’année d’imposition 2019 et l’actif de votre REER aura progressé plus rapidement.

Exemples de calculs

Voici comment calculer le montant du prêt pouvant être remboursé entièrement au moyen du remboursement d’impôt :

(liquidités disponibles x taux d’imposition marginal)

(100 % – taux d’imposition marginal)

 

Selon notre exemple (à titre indicatif seulement) :

(7 000 $ x 40 %) = prêt de 4 667 $

60 %                                

 

En empruntant 4 667 $, vous haussez votre cotisation totale de 1 867 $ – de 9 800 $ à 11 667 $ – et vous pouvez déclarer cette somme au complet dans votre déclaration de revenus de 2019.

Les remboursements d’impôt vous parviennent le plus souvent en moins de huit à dix semaines. Si vous transmettez vos déclarations par voie électronique, l’ARC les traite souvent dans les dix jours. Même si votre remboursement ne vous parvient qu’au bout de 90 jours, votre prêt REER ne vous aura pas coûté très cher – 51 $ dans notre exemple.

Comment sélectionner un prêt REER

De nombreuses institutions proposent des prêts REER à des taux très concurrentiels et certaines reportent les remboursements de quelques semaines, ce qui vous donne le temps de recevoir votre remboursement avant de faire un premier versement. Les intérêts continuent de courir sur le solde à rembourser, mais vous pouvez rembourser le prêt en totalité en tout temps, sans pénalité.

Le candidat idéal

Le prêt REER convient idéalement aux personnes :

  • qui souhaitent verser une cotisation REER durant les 60 premiers jours de l’année;
  • qui disposent de moins de liquidités que ce qu’elles souhaitent verser;
  • dont les droits de cotisation permettent de cotiser davantage au moyen d’un prêt REER.

Consultez votre conseiller

Évaluez soigneusement avec votre conseiller le pour et le contre d’une stratégie basée sur un prêt REER. Si vous décidez tous les deux que la stratégie vous convient, ∙ estimez le remboursement d’impôt auquel vous pouvez vous attendre;

  • demandez un prêt REER d’un même montant;
  • servez-vous du remboursement d’impôt pour rembourser votre prêt.

 

Analyse coût-avantage

Coût

Avantage

Remboursement d’impôt (11 667 $ x 40 %)

4 667 $

Remboursement réinvesti

Prêt REER

Remboursement du prêt

(4 667) $

Liquidités (déduction demandée en 2019)

7 000 $

Liquidités (déduction demandée en 2019)

7 000 $

Intérêts (90 jours)

(51 $)*

 

Remboursement (déduction demandée en 2020)

2 800 $

Prêt (déduction demandée en 2019)

4 667$

Coût

51 $

Cotisation REER totale

9 800 $

Cotisation REER totale

11 667$


* Hypothèse : taux d’intérêt de 4,45 % sur le prêt REER. À titre indicatif seulement. Les prêts REER peuvent ne pas convenir à tous les épargnants. Vous devez disposer de ressources financières suffisantes pour remplir les obligations découlant de votre prêt. Pour en savoir plus sur les avantages et les obligations liés aux prêts REER, consultez votre conseiller.

© 2020 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. 

 

[1] La date limite survient 60 jours après la fin de l’année.

[2] Cette stratégie est valable pourvu qu’aucun autre facteur ne vienne réduire le remboursement d’impôt total.


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten