facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause

Le lien entre l’argent et la santé

image

Vos finances aussi peuvent influer sur votre santé physique et émotionnelle.

PENSER À L’ARGENT VOUS FAIT GRINCER DES DENTS? Si vous vous êtes déjà préoccupé de ce qui arriverait si vous perdiez votre emploi demain ou avez déjà craint de manquer d’argent pour vos vieux jours, sachez que vous n’êtes pas seul.

Seulement 34 % des Canadiens sondés dans une étude récente s’estiment en bonne santé financière. Autrement dit, 66 % jugent leur situation financière correcte ou mauvaise1; qui plus est, la recherche révèle une forte corrélation entre notre bien-être financier et notre santé, mentale et physique. Les Canadiens qui se considèrent comme financièrement mal en point sont cinq fois moins susceptibles de s’adonner à des activités physiques bénéfiques pour la santé et sont plus enclins à être victimes de facteurs de stress financier2.

En revanche, les Canadiens qui se disent en bonne santé financière sont beaucoup plus susceptibles d’affirmer être en excellente ou bonne santé physique. Ils mangent davantage de fruits et de légumes, font plus d’exercice, passent des examens de santé routiniers plus régulièrement et tendent à se renseigner pour vivre en meilleure santé. En outre, ils sont moins susceptibles de se faire du souci à propos de leurs finances ou de la gestion de leur argent3.

Ces résultats suggèrent qu’adopter de bonnes habitudes financières (soit synonymes de bien-être financier) peut aussi être un pas vers une meilleure santé physique et émotionnelle. La première étape, cependant, demeure de prendre des moyens pour se délester de ses ennuis financiers.  Voici quelques idées.

1. Ne faites pas cavalier seul

Tout le monde se heurte à des difficultés financières. Par contre, souvent, les gens taisent ces problèmes. Ils hésitent à parler avec leurs amis et leur famille de leurs soucis financiers, comme du stress occasionné. Ils peuvent se sentir stigmatisés par leur tracas et honteux de ne pas avoir été mieux préparés. La recherche d’un soutien social peut aider. Discuter avec une oreille attentive, sans jugement, est susceptible d’éclairer la situation sous un autre angle, de faire jaillir de nouvelles solutions. Plus important encore, c’est un moyen d’évacuer le stress. Ça vous permet d’épancher vos tracas et vous rappelle que tout le monde est entouré d’un cercle de personnes, qui, souvent, ont elles aussi connu des troubles financiers.

2. Prenez du recul

Une crise financière peut paraître comme la fin du monde. Or, elle ne l’est pas. Soudaine baisse de revenu, grosse dépense imprévue, excès de dettes... la question demeure rarement de vie ou mort. Demandez-vous : « Quel est le pire qui puisse arriver? » La réponse peut être de changer radicalement son mode de vie, d’emménager dans une autre maison, de sabrer ses dépenses ou de ranger la carte de crédit pour un temps. Dans tous les cas, le défi est de taille, mais surmontable.

3. Prenez les commandes

Les gens réagissent aux situations de stress de diverses façons. L’une est de chercher des moments de plaisir, de confort. Par exemple, on s’absorbe dans une activité agréable et on oublie ses ennuis un instant. S’évader fait parfois du bien à court terme, mais on ne s’attaque pas au cœur du problème. Une « gestion active » fonctionne autrement. On se renseigne et on dresse un plan. C’est probablement plus ardu. Ça risque d’être plus déplaisant. Cependant, apprendre à mieux maîtriser une situation a des chances de porter fruit à long terme. Sans compter que se sentir en contrôle peut réduire le stress, même avant que les objectifs soient atteints. 

4. Mettez-le par écrit

Transcrits en mots et en lettres, nos tourments paraissent souvent moins imposants. Par ailleurs, ce que nous inscrivons dans un « journal d’inquiétudes » a de l’importance. Aux fins d’une étude4, on a demandé à des participants de noter leurs inquiétudes, la tournure que les événements prendraient dans chaque cas à leur avis et à quel point ils étaient troublés par chacun de ces soucis. Plus tard, ils ont vérifié ce qui s’était réellement passé et ont fait la comparaison avec leurs prédictions. Ce minutieux travail d’analyse a abouti à un niveau de stress remarquablement moins élevé que celui observé chez le groupe témoin, où les participants ont seulement tenu un journal de leurs pensées et consigné comment chacune les touchait.

Faites un essai en ajoutant une colonne « solutions ». Mettez-y tout ce qui vous passe par l’esprit, des grandes actions (p. ex. : « élaborer un calendrier pour rembourser une lourde dette ») aux tout petits gestes (p. ex. : « appeler pour obtenir des renseignements demain à 10 h »). 

5. Élaborez un plan financier

La solution la plus efficace pour lutter contre le stress lié à l’argent est d’établir un plan financier complet avec l’aide d’un conseiller. Un expert saura recommander des étapes qui donnent le sentiment de cheminer vers une plus grande sécurité financière, comme faire un budget, consolider ses dettes et épargner pour l’avenir. Avec des stratégies financières soigneusement mises en place, il devient possible de détourner son énergie des tracas financiers pour focaliser sur des aspects positifs de la vie, dont des activités qui favorisent la santé physique et émotionnelle. Un plan financier peut vous aider à mettre fin aux inquiétudes et à retrouver une vie normale.

© 2020 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.


1,2,3 Résultats de l’Indice Manuvie 2016 sur le bien-être financier,  www.manulife.ca/content/dam/consumer-portal/documents/fr/other/CS5156.pdf 

4  www.medscape.com/viewarticle/878427


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten