facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck

Affrontez la volatilité grâce à une méthode de placement périodique

image

Un programme de placement périodique procure de la discipline et un potentiel de rendements supérieurs.

Les épargnants qui surveillent de près Les marchés peuvent devenir étourdis par toutes les fluctuations des cours, et comme ceux-ci fluctuent souvent de façon imprévisible, il peut être difficile de garder le cap sur les plans à long terme. Il peut être très difficile de résister à la tentation de vendre ses placements lorsque les marchés sont en baisse. Lorsqu’ils sont en hausse, il peut être tout aussi difficile de ne pas se joindre au mouvement et d’acheter. Résultat : de nombreux épargnants finissent par vendre à bas prix pendant les périodes de repli des marchés, puis par racheter lorsque ceux-ci regagnent du terrain.

Pourtant, il existe une stratégie toute simple qui peut aider les épargnants à affronter la volatilité et à obtenir de meilleurs rendements à long terme. Un programme de placement périodique revient tout simplement à investir le même montant d’argent régulièrement, peu importe la direction que prennent les marchés. Lorsque les cours sont élevés, ce montant permet d’acheter moins de parts. Lorsque les cours sont bas, il permet d’en acheter plus. Le coût moyen par part a tendance à baisser au fil du temps, car l’épargnant achète moins de parts quand le cours est élevé et plus de parts quand le cours est faible – voilà pourquoi cette approche porte aussi le nom de méthode de la moyenne d’achat.

Fonctionnement

Voici un exemple simple qui illustre l’avantage que peut tirer un épargnant d’un programme de placement périodique. Disons que Janice s’engage à investir 100 $ par semaine dans un fonds commun de placement d’actions. Il se trouve que les marchés boursiers sont particulièrement volatils au cours des deux prochains mois :

Montant investi

Coût par part

Nombre de parts achetées

Semaine 1

100 $

10 $

10,0

Semaine 2

100 $

8 $

12,5

Semaine 3

100 $

7 $

14,3

Semaine 4

100 $

9 $

11,1

Semaine 5

100 $

10 $

10,0

Semaine 6

100 $

12 $

8,3

Semaine 7

100 $

11 $

9,1

Semaine 8

100 $

9 $

11,1

Total des placements : 800 $

Coût moyen par part : 9,26 $

Nombre total de parts achetées : 86,4

Au cours des huit semaines, Janice investit un total de 800 $ et achète un total de 86,4 parts. Son coût moyen par part est de 9,26 $. Si Janice avait investi la totalité de ses 800 $ durant la semaine 1, son coût moyen par part aurait été de 10 $, alors qu’en optant pour des placements hebdomadaires, elle a bénéficié d’un coût moyen par part de 9,26 $, ce qui représente une économie de 0,74 $ par part.

Avec du recul, elle aurait pu faire encore mieux si elle avait su que le meilleur moment pour acheter était la troisième semaine, alors que le coût unitaire était à son plus bas. Son placement de 800 $ lui aurait alors permis d’acheter 114,3 parts, qui auraient valu 1 028,70 $ à la fin de la huitième semaine. Cependant, elle aurait aussi pu faire beaucoup moins bien si elle avait cru à tort que le meilleur moment pour acheter était la sixième semaine, alors que le coût unitaire était à son plus haut. Dans un tel cas, son placement de 800 $ lui aurait permis d’acheter seulement 66,7 parts, qui auraient valu 600,30 $ à la fin de la huitième semaine.

Mais même les investisseurs professionnels les plus expérimentés ne peuvent dire avec certitude quand les marchés boursiers ont touché un creux ou atteint un sommet. C’est pourquoi un programme de placement périodique s’avère une approche plus rigoureuse que la tentative d’anticiper les marchés. En abaissant le coût moyen par part au fil du temps et en faisant en sorte qu’un moins grand nombre de parts soient achetées lorsque les cours sont élevés, le programme de placement périodique peut aider l’épargnant à profiter d’un plus grand potentiel de plus-value du capital, conformément au principe selon lequel il faut acheter quand les cours sont bas et vendre quand ils sont élevés.

Pourquoi est-ce important maintenant?

Nous pourrions entrer dans une période de volatilité accrue des marchés au cours des prochains mois, étant donné le ralentissement de la croissance économique mondiale et la possibilité d’une récession mondiale qui pointe à l’horizon.

Bien que certains stratèges en placement ne croient pas que les marchés boursiers au Canada, aux États-Unis ou ailleurs dans le monde sont surévalués, les ralentissements économiques, de façon relative, ont tendance à affaiblir la croissance des bénéfices, ce qui peut exercer des pressions sur les cours boursiers[1].

Les épargnants qui ont opté pour la rigueur d’un programme de placement périodique seront peut-être plus en mesure de maintenir le cap sur le long terme durant la période de volatilité. La principale qualité d’un programme de placement périodique est peut-être le fait que les placements sont effectués automatiquement sans tenir compte des émotions, ce qui aide les épargnants à éviter la subjectivité qui nous touche tous et peut nous amener à prendre des décisions de placement coûteuses. Au lieu de vendre lorsque les cours sont bas, ou « en solde », les épargnants qui ont opté pour un programme de placement périodique continuent d’acheter, quelles que soient les conditions du marché. Par ailleurs, au lieu de rater les meilleurs jours d’une reprise – ce qui serait arrivé s’ils s’étaient retirés des marchés –, ces épargnants conservent leurs placements, ce qui pourrait se traduire par des rendements supérieurs.

Parlez à votre conseiller au sujet de la mise en place d’un programme de placement périodique qui pourra vous aider à atteindre vos objectifs financiers.


« Les biais cognitifs sont le fruit d’une adaptation au fil de l’évolution. Notre cerveau a évolué afin de pouvoir penser très rapidement de façon non analytique. Face à un danger, il n’est pas très logique de s’asseoir pour analyser ce qu’il faut faire. Il est habituellement plus judicieux de simplement agir plutôt que de réfléchir longuement. » — Dr David Lewis, Ph. D., chef du service à la clientèle, BEworks

Un programme de placement périodique évite que les émotions et les suppositions interfèrent avec les décisions de placement. Plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à essayer de déterminer le meilleur moment pour acheter et vendre, les épargnants achètent continuellement, petit à petit, tout en sachant que chacun de leurs placements les rapproche de leurs objectifs à long terme.


© 2019 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten