facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck

Le prochain chapitre

imageN’attendez pas d’avoir besoin d’un plan de relève pour en établir un.


Que vous soyez en quête d’investisseurs ou caressiez l’idée de remettre le flambeau pour relever de nouveaux défis ou prendre votre retraite, vous aurez besoin d’un plan de relève en bonne et due forme. D’après un sondage récent, non loin de 60 % des propriétaires de PME canadiens sont âgés de 50 ans ou plus et près de 40 % projettent de quitter leur entreprise dans un horizon de cinq ans. La majorité des répondants ont indiqué que la retraite les attendait comme nouvelle étape[1]. Pourtant, seulement 9 % des propriétaires de PME ont rédigé un plan de relève en bonne et due forme[2].


Pourquoi planifier maintenant?

Si vous êtes à la tête d’une entreprise, un plan de transition bien conçu vous permet d’optimiser la valeur de l’entreprise à laquelle vous avez consacré des années de labeur et de maintenir de bonnes relations avec vos employés et associés. Il permet à votre entreprise de réagir promptement lorsqu’un investisseur, un associé ou un acheteur éventuel se manifeste. Non seulement un plan de relève en bonne et due forme protège l’héritage que vous laissez avec votre entreprise, mais il s’avère utile en cas de décès ou de maladie, et il peut vous orienter dans la planification de ce que vous ferez par la suite.

Vous avez intérêt à commencer à planifier votre transition le plus tôt possible. Trouver les bons investisseurs, associés ou acheteurs prend parfois plusieurs années. Vous aurez besoin de temps pour préparer le terrain et rendre la transition aussi douce que possible pour vous-même, vos gestionnaires, vos employés, vos clients et vos fournisseurs. Sans compter que vous aurez besoin d’une marge de manoeuvre si la conjoncture accélère ou retarde une vente. 

De plus, en prenant de l’avance vous vous donnez plus de chance de maximiser l’efficience et la rentabilité de l’entreprise avant la transition. Si vous rationalisez vos opérations courantes et renforcez la stabilité de l’entreprise (p. ex., au moyen de contrats à long terme et d’une intégration de la chaîne d’approvisionnement), votre entreprise gagnera en attrait aux yeux des investisseurs, associés ou acheteurs.


Vos options?

Voici diverses approches qu’un propriétaire d’entreprise peut prendre pour réaliser une transition :

  • Transférer l’entreprise à un membre de la famille
  • Vendre l’entreprise à un acheteur interne ou externe
  • Transformer l’entreprise en société ouverte
  • Fusionner l’entreprise avec une autre
  • Fermer boutique et liquider l’entreprise

Toutes ces stratégies impliquent de céder une partie, sinon la totalité, de votre autorité sur l’entreprise, et il importe de réfléchir à comment ce doit être fait. Vous retirerez-vous complètement dès que le marché sera conclu? Ou donnerez-vous un coup de main pendant la transition? Certains propriétaires d’entreprise conservent un rôle de consultant longtemps après. Pensez bien à l’ampleur du rôle que vous souhaitez jouer une fois que les décisions viendront d’ailleurs.

Outre la planification entourant votre entreprise, vous devez à tout prix ajuster votre plan financier personnel. Le transfert d’une entreprise peut avoir une incidence non négligeable sur le patrimoine personnel du propriétaire et demander une nouvelle approche en matière de placements, de fiscalité et de planification successorale. Demandez-vous comment vous allez maintenir en vigueur vos assurances individuelles. Si vous prenez votre retraite, vous aurez besoin de prestations de revenu durables bénéficiant d’un traitement fiscal avantageux.

Voilà autant de sujets à aborder avec votre conseiller, qui pourra sans doute vous diriger vers des experts en la matière, comme un avocat, un comptable ou un évaluateur d’entreprise. Entourez-vous de la bonne équipe pour mettre en oeuvre un plan de relève adéquat; mettez les chances de votre côté pour réaliser vos objectifs commerciaux et personnels.


QUESTIONS UTILES À L’ÉLABORATION DE VOTRE PLAN DE RELÈVE

  • Qui sont les parties intéressées (associés, employés, franchiseurs, distributeurs, membres de la famille...)?
  • Avez-vous souscrit une assurance contre les pertes d’exploitation?
  • Avez-vous une assurance personne clé?
  • Combien vaut l’entreprise?
  • Comment le transfert de propriété aura-t-il lieu?
  • Comment le transfert sera-t-il financé (p. ex., au moyen d’une assurance vie au décès d’un propriétaire ou d’un associé)?
  • Quelles sont les incidences fiscales d’une vente?
  • De quelle manière les profits seront-ils répartis?
  • Quel sera votre rôle et celui d’autres membres de l’entreprise durant la transition et par la suite?
  • Comment assurerez-vous le bon fonctionnement de l’entreprise pendant la transition?
  • Comment allez-vous soutenir le moral des employés?

© 2018 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.


[1]http://publications.gc.ca/collections/collection_2017/bdc/Iu134-1-4-2017-fra.pdf

[2]www.huffingtonpost.ca/2017/03/14/succession-planning_n_13883342.html


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten