facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast blog search brokercheck brokercheck

Devenir grands-parents...devenir gateau


imageÊtre généreux tout en restant financièrement vigilant.


La plupart des grands-parents s’entendent : avoir des petits-enfants est l’un des plus beaux cadeaux de la vie. Immanquablement, ces proches aimants veulent s’assurer que leurs petits chéris ne manquent de rien, mais ils peuvent facilement se laisser emporter. Jouets, vêtements, fournitures scolaires, divertissements... Les coûts peuvent grimper vite et même hypothéquer leur épargne-retraite s’ils ne font pas attention.

Si vous êtes du genre gâteau, voici quelques stratégies pour garder vos finances en santé sans compromettre votre statut de « meilleur papi ou mamie au monde ».


Créez un budget et respectez-le

Ça vous fait plaisir d’acheter des cadeaux à vos cocos? Pensez tout de même à vous fixer des limites sur les sommes dépensées. Établissez un budget annuel pour les présents en tenant compte des anniversaires et des Fêtes. Vérifiez aussi ce que vos petits-enfants désirent vraiment au lieu d’essayer de le deviner. De cette façon, votre argent sera dépensé sur des cadeaux qu’ils vont réellement utiliser.


Ouvrez un compte « dépenses » distinct

Il peut être ingénieux de séparer épargne-retraite et économies spécifiquement utilisées pour aider la famille. Selon votre situation, quelques options s’offrent à vous. Si le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ne fait pas déjà partie de votre plan de retraite, c’est un excellent moyen de faire fructifier de l’épargne à l’abri de l’impôt. Sans compter que les fonds peuvent être retirés en tout temps sans incidence fiscale. Par contre, n’oubliez pas que les sommes retirées ne s’additionneront à vos droits de cotisation qu’à l’année civile suivante. Autre possibilité : planifiez des dépôts automatiques dans un compte d’épargne non enregistré à intérêts élevés. Même une toute petite somme versée chaque mois se transforme rapidement en un joli pécule.


Offrez-leur des études

Un régime enregistré d’épargne-études (REEE) permet aux membres de la famille d’épargner de l’argent en prévision des études d’un enfant. Plus les cotisations commencent tôt, plus l’épargne aura le temps de croître à l’abri del’impôt. Le REEE peut aussi être admissible à la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), une subvention correspondant à 20 % du montant versé, jusqu’à concurrence de 500 $ par année. Coordonnez vos efforts avec ceux des parents pour éviter une confusion entre de multiples comptes et vous assurer que le régime donne droit à la prestation gouvernementale maximale.


Pensez à leur faire don d’une assurance vie

Un contrat d’assurance vie permanente au nom d’un petit-enfant offre une valeur de rachat qui augmente au fil du temps, lui donnant accès à des fonds susceptibles de l’aider plus tard. Qui plus est, un contrat d’assurance pour un jeune bénéficie d’un taux inférieur, ce qui lui procure une couverture d’assurance plus abordable à vie. Puis, lorsqu’il aura l’âge de disposer du contrat ou de la valeur de rachat, il pourra utiliser l’argent pour financer ses études ou même l’achat d’une nouvelle maison.


Accordez-leur plus de temps et dépensez moins

Remplacez les objets par des expériences. Parfois, passer du temps avec ses petits trésors vaut tout l’or du monde. Jouer à des jeux de société, glisser en traîneau sur la colline, faire des biscuits... Il y a une foule d’activités amusantes à faire ensemble. Même un petit plaisir simple, comme lire un livre, peut créer des moments inoubliables. Avoir des petits-enfants est une expérience gratifiante. Avec un brin de planification et de préparation, vous pourrez vous montrer généreux tout en subvenant à vos besoins. Parlez avec votre conseiller. Il pourra vous aider à déterminer quelles stratégies répondent le mieux à vos objectifs.


COUP D’OEIL SUR LES GRANDS-PARENTS :

On compte 7,1 millions de grandsparents
au Canada.

L’espérance de vie à 65 ans a augmenté depuis
50 ans, plus précisément de

5,7 ans chez les femmes

et de 5,6 ans chez les hommes,
ce qui signifie que les grands-parents peuvent
passer plus de temps avec leurs petits-enfants.
Les grands-parents ont en moyenne
4,2 petits-enfants.

Près de 600 000 vivent
sous le même toit que leurs petits-enfants.

Soixante-douze mille
grands-parents vivent avec leurs
petits-enfants et jouent le rôle de parents
auprès d’eux.

Parmi ceux qui habitent avec leurs petits-enfants,
50,3 % indiquent assumer
une certaine responsabilité financière au sein
du ménage.

Sources : Anne Milan, Nadine Laflamme et Irene Wong, « La diversité des grands-parents qui vivent avec leurs petits-enfants », Regards sur la société canadienne, produit nº 75-006-x au catalogue de Statistique Canada, dernière modification le 27 novembre 2015 : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/75-006-/2015001/article/14154-fra.htm (consulté le 8 juin 2018); https://institutvanier.ca/coup-doeil-sur-les-grandsparentsau-canada/.


© 2018 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten