facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause

Découvrez les fonds distincts

Un placement axé sur l’assurance qui, pour certains, est une solution parfaite.

Le monde financier utilise un jargon qui peut ne pas être très clair pour les gens qui n’ont pas une connaissance approfondie des placements. Cela peut être plus difficile lorsqu’il s’agit d’un produit dont les gens ont entendu parler, mais dont ils ne comprennent pas vraiment l’objectif ou le fonctionnement. Les fonds distincts sont un type de produit de placement unique et connaître quelques termes clés peut vous aider à mieux les comprendre. 

Contrat de fonds distincts : Ensemble de placements détenus par une société d’assurance et gérés séparément de ses autres placements. Les contrats de fonds distincts offrent le potentiel de croissance d’une vaste gamme de fonds de placement ainsi que des avantages en matière de protection du patrimoine et de planification successorale que seul un contrat d’assurance peut offrir. Les contrats de fonds distincts permettent de transférer un patrimoine à la génération suivante, et ce, rapidement, de manière confidentielle et à moindre coût. Ils peuvent aussi permettre de réduire certains risques grâce à diverses garanties, comme des garanties à l’échéance et au décès, et offrent une protection potentielle contre les créanciers – ces garanties étant toutes offertes dans le cadre d’un seul produit ou contrat d’assurance. Que signifie chacun de ces termes? Voyons les choses en détail : 

Avantages en matière de planification successorale : Comme les fonds distincts sont techniquement des contrats d’assurance, ils permettent aux épargnants de désigner un bénéficiaire afin que le placement puisse, au décès, éviter l’homologation et être transmis hors de la succession. L’homologation est un acte juridique qui certifie la validité d’un testament et l’autorité du ou des exécuteurs testamentaires pour s’occuper du transfert des biens aux héritiers. Cela peut prendre du temps — des mois, voire des années — et dans bien des cas, ce processus engendre des frais[1]. Dans le cas des contrats de fonds distincts, l’argent est versé directement et rapidement à la personne qui en hérite (le bénéficiaire du contrat). Bien qu’une mauvaise planification successorale puisse éroder votre patrimoine pour la génération suivante et causer des retards pénibles et potentiellement coûteux, les contrats de fonds distincts peuvent vous aider à vous assurer que vos bénéficiaires recevront leur héritage rapidement et à moindre coût. Ils peuvent aussi permettre de préserver la confidentialité : les testaments peuvent devenir des documents publics et les renseignements qu’ils contiennent peuvent facilement être obtenus. Les contrats de fonds distincts sont confidentiels[2]

Protection contre les créanciers : Les contrats de fonds distincts peuvent protéger votre actif contre les créanciers. Si le titulaire du contrat désigne un bénéficiaire de la catégorie familiale ou un bénéficiaire irrévocable[3], le contrat de fonds distincts peut être protégé des créanciers du titulaire, de son vivant. De plus, le capital-décès est exclu de la succession du propriétaire puisqu’il est versé directement au bénéficiaire, ce qui le met habituellement hors de portée des créanciers de la succession. Vous pouvez en apprendre davantage sur la planification successorale et la protection contre les créanciers, ainsi que sur la réglementation applicable au Québec. Vous trouverez de plus amples renseignements sur la protection contre les créanciers pour les propriétaires d’entreprise ici.

Garantie à l’échéance : En souscrivant un contrat de fonds distincts, vous avez l’assurance de recevoir au moins 75 % de vos dépôts (ou 100 %, selon le contrat) à l’échéance du contrat, déduction faite des retraits effectués. C’est ce que l’on appelle la garantie à l’échéance, qui s’applique à la date d’échéance (fixée un certain nombre d’années après l’établissement du contrat ou à une date donnée, par exemple, lorsque le rentier atteint l’âge de 100 ans), même si les marchés se replient au pendant la durée du contrat. Et si les marchés progressent, votre épargne augmente. Certains contrats vous permettent même de « réinitialiser » votre garantie à l’échéance pour cristalliser les gains. De cette façon, vous protégez votre capital tout en profitant d’un potentiel de croissance. 

Garantie au décès : Les contrats de fonds distincts prévoient aussi une garantie au décès. Cette garantie peut atteindre jusqu’à 100 % de vos dépôts, moins les retraits, selon le type de contrat choisi et l’âge qu’avait le rentier à la souscription du produit. Votre bénéficiaire désigné, qui peut être n’importe qui – un membre de la famille, un ami ou un organisme de bienfaisance – reçoit le capital-décès en cas de décès. Comme pour les garanties à l’échéance, certains contrats « réinitialisent » le capital-décès pour cristalliser les gains. 

Frais des fonds distincts : Les garanties et les avantages d’un contrat de fonds distincts sont une sorte d’assurance, pour laquelle vous payez. Les coûts des contrats de fonds distincts comprennent les frais de gestion, le coût de l’assurance, les frais d’exploitation et les taxes de vente applicables. Un contrat peut aussi prévoir des frais en cas de retrait anticipé. 

Contrat de fonds distincts : qui est qui? 

Titulaire du contrat : Personne qui souscrit un contrat de fonds distincts. 

Rentier : Dans les autres provinces que le Québec, il s’agit de la personne sur la tête de laquelle reposent les garanties à l’échéance et au décès. Au Québec, cette personne s’appelle l’« assuré » et le terme « rentier » désigne la personne qui recevra les versements. Pour les contrats enregistrés, le titulaire du contrat doit aussi être le rentier/l’assuré. Pour les contrats non enregistrés, ce peut être le cas, ou le titulaire du contrat peut désigner une autre personne comme rentier/assuré. Le titulaire du contrat est la personne qui recevra les fonds à l’échéance du contrat de fonds distincts. Au décès du rentier/assuré, les fonds sont versés au bénéficiaire. 

Bénéficiaire : Personne (il peut y en avoir plusieurs) désignée dans le cadre du contrat de fonds distincts par le titulaire du contrat pour recevoir le capital-décès, au décès du rentier/assuré. Ce bénéficiaire peut être n’importe qui – un membre de votre famille, un ami ou un organisme de bienfaisance. 

Compagnie d’assurance : Société avec laquelle vous concluez un contrat et qui garantit les dispositions de votre contrat. 

Conseiller : Votre principale personne-ressource! Les conseillers autorisés à vendre de l’assurance (y compris des fonds distincts) peuvent vous aider à déterminer le contrat de fonds distincts qui répond à vos besoins. Un conseiller peut aussi vous aider à choisir parmi les fonds offerts dans le cadre d’un contrat.

L’intérêt des contrats de fonds distincts dépend de plusieurs facteurs, comme l’horizon de placement, les frais et les avantages en matière de succession qui diffèrent de ceux des fonds communs de placement ou des fonds négociés en bourse. Toutefois, les caractéristiques uniques des fonds distincts pourraient répondre à vos besoins spécifiques. Communiquez avec votre conseiller pour déterminer si un contrat de fonds distincts pourrait s’inscrire dans votre stratégie de placement ou répondrait à vos besoins.

Fonds distincts – Aperçu du produit  Les fonds distincts ressemblent un peu à des fonds communs de placement, puisqu’ils regroupent des portefeuilles diversifiés d’actions et d’autres actifs. Toutefois, ils constituent un produit d’assurance offrant des avantages supplémentaires, une protection contre les créanciers et une protection du capital. Ils coûtent en général plus cher que les fonds communs de placement, en raison des garanties d’assurance qu’ils offrent et de la protection du capital. Vous pouvez choisir un contrat qui garantisse votre capital à 75 % ou 100 %. Plus le pourcentage de protection est élevé, plus la prime est élevée. Seuls les conseillers en assurance ou les personnes autorisées à vendre des placements et de l’assurance (et certains courtiers en ligne) peuvent vendre des fonds distincts, ce qui fait qu’ils ne sont pas aussi couramment offerts que fonds communs de placement. Reconnus comme un type de contrat d’assurance, ils sont soumis à la réglementation de l’assurance et non celle des valeurs mobilières.


 

© 2020 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu des fonds et le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.

[1]Le processus et les frais d’homologation ne s’appliquent pas au Québec. Il existe un processus de vérification pour les testaments non notariés, mais pas pour les testaments notariés.

[2]En Saskatchewan, les biens détenus conjointement et les contrats d’assurance où un bénéficiaire est désigné sont inclus dans la demande d’homologation malgré le fait qu’ils ne seront pas transmis par voie de succession ni soumis aux frais d’homologation.

[3] Un « bénéficiaire de la catégorie de la famille » s’entend du conjoint, du père, de la mère, des enfants et des petits-enfants du rentier. Au Québec, un conjoint marié ou uni civilement ainsi que les descendants ou ascendants du titulaire du contrat sont considérés comme des bénéficiaires de la catégorie de la famille. Lorsqu’un bénéficiaire irrévocable est désigné, ce dernier doit autoriser la plupart des modifications du contrat. Cela limite la capacité du titulaire à apporter des changements au contrat ou à effectuer des retraits.

 


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten