facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck

Place aux faits

imageBizarreries du genre humain

De gratter une démangeaison imaginaire à nous parler tout bas à nous-mêmes, beaucoup d’entre nous font des choses étranges, souvent sans même en prendre conscience. Voici quelques comportements singuliers qui sont plus fréquents que vous pouvez le penser.

Lire une page complète pour vous rendre compte que vous n’avez rien retenu après la première phrase. Ça se produit généralement quand vous êtes distrait ou que vous avez l’esprit ailleurs. Vos yeux balayent les pages à cause de votre mémoire musculaire, mais vous n’absorbez presque rien parce que votre mémoire à court terme est monopolisée par une surabondance d’informations sensorielles[1].

Baisser le volume de la radio pour mieux voir dans le noir. Si vous vous êtes déjà perdu en conduisant la nuit, ça vous est peut-être déjà arrivé. Évidemment, réduire le volume n’améliore pas votre vision, mais ça permet à votre cerveau de se concentrer sur la tâche à accomplir : retrouver votre chemin[2].

Vous réveillez frais et dispos, puis vous rendormir un autre 10 minutes, même si vous savez que vous allez vous sentir moins bien avec ce sommeil en plus. Votre corps commence à se préparer pour le réveil en libérant des hormones qui vous sortent progressivement du sommeil. En refermant les yeux, vous risquez de dérégler votre horloge interne et votre usine à hormones[3].

Rougir! La réponse la plus curieuse, mais aussi la plus humaine selon Charles Darwin. D’après les scientifiques, ce trait aurait été acquis avec l’évolution pour rendre les regrets ou remords apparents aux autres. Le rougissement sert d’excuses non verbales et peut être en fait beaucoup plus fiable que des excuses verbales, susceptibles d’être fausses[4].

Si vous vous demandez pourquoi vous contractez le visage et serrez les dents quand vous êtes fâché, vous serez surpris d’apprendre que c’est une réaction courante à l’échelle de la planète. Fruit de l’évolution, cette expression de colère a pour but d’intimider votre adversaire. Même si elle prend un aspect différent d’une personne à l’autre, les mêmes muscles sont activés[5].

Vous parlez à vous-même à propos d’une décision importante et faire semblant d’être deux personnes différentes. Certains scientifiques avancent l’hypothèse que nos cerveaux perçoivent la personne que nous serons demain comme quelqu’un de complètement différent[6].

Le rire est un langage universel. Pourtant, ça peut paraître bizarroïde d’émettre des bruits étranges en réaction à quelque chose de drôle. Ce trait, un résultat de notre évolution, est un moyen de communiquer avec les autres et de nouer des relations[7].

Excentriques célèbres

En science comme en littérature, des personnalités sont connues pour leurs comportements singuliers. Jetons un coup d’œil aux excentricités de quelques grands noms.

Nikola Tesla, physicien et ingénieur renommé, aurait souffert de germophobie extrême et d’un trouble obsessionnel-compulsif. Il refusait de toucher à tout objet rond et faisait toujours les choses en groupes de trois, comme faire trois fois le tour du pâté de maisons), utiliser 18 serviettes de table (trois piles de six) ou réserver une chambre d’hôtel portant un numéro multiple de trois[8].

Décidément l’un des esprits les plus brillants du dernier siècle, Albert Einstein avait des comportements insolites. Il détestait porter des bas et aurait déjà attrapé, puis mangé une sauterelle qui s’était posée devant lui[9].

D’après Dr Yoshiro Nakamatsu, le scientifique qui a fait breveter la disquette en 1952, frôler la mort l’aiderait à trouver des idées de nouvelles inventions. Il s’immerge complètement dans l’eau et attend d’être à environ une demi-seconde de la noyade pour remonter à la surface et griffonner ses idées[10].

L’auteur Honoré de Balzac était accro au café, au point d’en boire 50 tasses par jour. Dans les années 1830, il a écrit un article sur les plaisirs et déplaisirs de cet excitant pour un magazine français[11].

Le romancier, dramaturge et poète du XIXe siècle Oscar Wilde était apparemment vif d’esprit, flamboyant... et un brin excentrique. Par exemple, il aurait eu un homard, qu’il gardait comme animal de compagnie et baladait en laisse pendant de longues promenades[12].

Les effets physiques des émotions

Les émotions sont inhérentes à la nature humaine. Elles façonnent qui nous sommes. Dans certains cas, elles peuvent avoir des effets sur notre corps. Voici quelques-unes des émotions qui se manifestent le plus physiquement.

Stress. Il cause parfois des maux de tête, des tensions musculaires, de la fatigue, des maux d’estomac et des douleurs thoraciques[13].

Dépression. Ses symptômes physiques comprennent le gain ou la perte de poids, l’agitation ou la lenteur, l’inflammation et la douleur chronique[14].

Colère. Elle peut augmenter le risque de problèmes cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, affaiblir le système immunitaire et même réduire la capacité pulmonaire[15].

Rire. Meilleure réaction émotionnelle de toutes, il a le pouvoir de stimuler le système immunitaire, de soulager temporairement la douleur et de protéger le cœur en augmentant le flux sanguin[16].


© 2019 Manuvie. Les personnes et les situations évoquées sont fictives et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou décédées serait pure coïncidence. Le présent document est proposé à titre indicatif seulement. Il n’a pas pour objet de donner des conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique, comptable ou autre et les renseignements qu’il fournit ne doivent pas être considérés comme tels. Nombre des points analysés varient selon la province. Tout particulier ayant pris connaissance des renseignements formulés ici devrait s’assurer qu’ils sont appropriés à sa situation en demandant l’avis d’un spécialiste. Sauf erreurs ou omissions. La souscription de fonds communs de placement peut donner lieu au versement de commissions ou de commissions de suivi ainsi qu’au paiement de frais de gestion ou d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des fonds avant d’effectuer un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur liquidative varie fréquemment et les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Toute somme affectée à un fonds distinct est placée aux risques du titulaire du contrat et peut prendre ou perdre de la valeur.

[1] www.verywellmind.com/what-is-short-term-memory-2795348 

[2] https://sharpbrains.com/blog/2006/11/11/why-do-you-turn-down-the-radio-when-youre-lost

[3] http://mentalfloss.com/article/53710/why-do-i-always-wake-5-minutes-my-alarm-goes  

[4] www.asapscience.com/blog/2018/6/18/why-do-we-blush

[5] https://www.healthyway.com/content/weird-human-behaviors-that-are-easily-explained-by-science 

[6] Ibid.

[7] Ibid.

[8] www.cracked.com/article_16559_7-eccentric-geniuses-who-were-clearly-just-insane.html 

[9] www.toppr.com/bytes/10-habits-of-famous-personalities-that-will-surprise-you

[10] Ibid.

[11] Ibid.

[12] www.goalcast.com/2018/03/15/super-strange-habits-of-highly-successful-people

[13] www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/stress-management/in-depth/stress-symptoms/art-20050987

[14] www.medicalnewstoday.com/articles/322395.php

[15] www.everydayhealth.com/news/ways-anger-ruining-your-health

[16] www.helpguide.org/articles/mental-health/laughter-is-the-best-medicine.htm


Financial Advisor Websites by Twenty Over Ten Powered by Twenty Over Ten